Macaron 1976
Conseils - Curage de vos canalisations

Un curage de canalisation, à quelle fréquence ?

Le curage de canalisation permet d’entretenir votre tuyauterie et d’éviter les problèmes de bouchage et d’inondation. Mais à quelle fréquence cette opération doit être effectuée pour éviter ces désagréments ? La réponse dans cet article !

Qu’est-ce qu’un curage de canalisation ? 

Comme susmentionné, le curage de canalisation est une opération qui consiste à nettoyer la tuyauterie de l’intérieur, afin d’éliminer toutes les impuretés accumulées au niveau des parois. En effet, au fil du temps, tous les résidus provenant des sanitaires s’accumulent sur les parois des canalisations : graisse, boue, tartre, sable, etc.

Il est alors important de les enlever, grâce notamment au curage de canalisation. Cette opération se déroule généralement en deux étapes : la détection des dépôts de résidus et le curage proprement dit. Selon le cas, les professionnels effectuent un curage à haute pression ou à basse pression.

La première technique consiste à évacuer les résidus collés aux parois grâce à des jets d’eau à haute pression ; tandis que la deuxième consiste à les éliminer avec des produits chimiques ou des bactéries spécifiques.

Le curage, pourquoi c’est important ?

Les résidus qui collent aux parois de la tuyauterie risquent, à la longue, de créer des bouchons. Les eaux usées ne vont plus pouvoir s’évacuer normalement ou risquent de ne plus du tout s’évacuer et engendrer une inondation à l’intérieur de la maison.

À long terme, ces résidus vont en effet obstruer complètement les tuyaux, ce qui va provoquer un dégât des eaux. Cette opération permet tout simplement de faciliter l’écoulement des eaux usées et d’éviter ce genre de désagrément, mais aussi d’éviter l’émanation du gaz toxique que l’on appelle “sulfure d'hydrogène” ou H2S.

Le H2S, notons-le, est particulièrement nocif car il peut, à forte dose, causer des lésions nerveuses et respiratoires mortelles. Hormis cela, ce gaz toxique est très corrosif, ce qui peut favoriser la dégradation des tuyaux et des joints.

En effectuant un curage de canalisation, vous éviterez de faire des dépenses inutiles, car vous n’aurez pas à remplacer trop souvent votre tuyauterie et vos joints, mais aussi les éventuels matériaux et meubles qui risquent de se dégrader suite à un dégât des eaux.

Par ailleurs, vous éviterez tous les désagréments qu’un bouchon peut engendrer comme l’émanation d’odeurs nauséabondes. Pour toutes ces raisons, il est important, voire crucial, d’effectuer régulièrement un curage de canalisation.

Quand faut-il effectuer un curage ?

Comme mentionné précédemment, sans entretien, les canalisations risquent de s’user rapidement et d’être bouchées. Pour maintenir leur longévité et éviter tous les désagréments qu’un bouchon peut engendrer, un curage de canalisation s’avère être essentiel. Mais à quelle fréquence faut-il exactement effectuer un curage ?

Et bien, cette opération doit être effectuée en moyenne tous les 2 à 4 ans. Mieux vaut effectuer un curage de canalisation tous les 2 ans, c’est-à-dire un curage préventif régulier, plutôt que d’attendre la survenue d’un dégât des eaux, l’apparition d’odeurs nauséabondes, l’émanation du gaz toxique H2S, ou encore la dégradation de votre tuyauterie.

Un curage préventif régulier permet de maintenir la longévité de votre canalisation, de limiter les réparations coûteuses pouvant survenir après un dégât des eaux ou dues à la dégradation de votre installation, mais aussi d’éviter les problèmes respiratoires engendrés par la sulfure d'hydrogène. Bien entendu, rien ne vaut l’intervention d’un professionnel pour un résultat optimal.

Retour
Logo Facebook
Suivez-nous

Suivez en direct nos différentes actualités sur Facebook, pour ne rien manquer n’hésitez plus abonnez-vous à notre page.

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.