Macaron 1976
Conseils - Citerne à eau de pluie

Peut-on utiliser l’eau de pluie pour la salle de bain et douche ?

La récupération d’eau de pluie est un concept de plus en plus en vogue. Après filtrage, elle permet de pourvoir aux 60 % des besoins en eau d’un ménage. Les eaux pluviales sont destinées à plusieurs usages.

De nombreuses personnes se posent alors la question si elles peuvent utiliser l’eau de pluie pour la salle de bains. Cette solution offre plusieurs avantages, mais elle comporte également quelques risques. En tous cas, elle est soumise à certaines conditions, notamment à des installations adéquates. Voici quelques explications.

L’eau de pluie pour la salle de bains : de nombreux avantages

Des économies sur la facture d’eau

L’usage de l’eau de pluie constitue une solution intelligente pour réaliser des économies non négligeables sur votre facture énergétique. En effet, la consommation d’eau est estimée à 120 litres par jour et par personne. En profitant au maximum de l’eau de pluie, pour la lessive, les toilettes, l’arrosage de fleurs, jardins ou pelouse par exemple, ce chiffre diminue considérablement. Cette eau peut aussi être utilisée pour la douche une fois filtrée. Comme une douche nécessite entre 45 à 70 litres d’eau, le recours à l’eau de pluie pour la salle de bains s’avère particulièrement intéressant.

Profiter d’une eau douce

Contrairement à l’eau du robinet qui comporte du calcaire, l’eau de pluie est, par nature, douce. Pour la lessive, elle ne requiert qu’une petite quantité d’adoucissant et pour la douche, elle fait mousser le savon plus rapidement et évite les dépôts de calcaire sur les parois.

Les inconvénients de l’eau de pluie pour la salle de bain

L’eau de pluie destinée à être utilisée dans la salle de bains doit faire l’objet d’un traitement spécifique, par un filtre UV, pour éviter l'apparition de bactéries. À cet effet, le marché propose des filtres céramiques remplis de charbon actif ou des équipements technologiques à membrane qui recourent au système de l’osmose inverse.

Généralement, les bactéries ne se développent pas lorsque l’eau de pluie est chauffée à 65°C. Toutefois, un stockage ou un chauffage à 30 – 40°C peut favoriser leur prolifération et exposer les usagers à des risques sanitaires. La prudence est donc de mise si vous voulez utiliser l’eau de pluie pour le bain ou pour la douche.

Vous devez impérativement vous équiper afin d’éviter tous problèmes.

Eau de pluie pour la salle de bains : l’installation nécessaire

Pour que l’eau de pluie soit utilisable dans la salle de bains, l’installation doit comporter :

  • Une cuve de stockage étanche, solide, fabriquée avec un matériau non polluant. Elle doit être dotée d’une aération et de filtres. Sa conception doit permettre une vidange et un nettoyage intégral. La trappe d’accès doit être verrouillée pour éviter les risques de pollution extérieure ou de noyade.
  • Des robinets équipés de dispositifs de verrouillage. La législation interdit la présence dans une pièce d’un robinet raccordé au réseau d’eau de ville et d’un robinet alimenté en eau de pluie. Chaque point d’arrivée doit être surmonté d’une plaque signalétique indiquant que l’eau n’est pas potable.
  • Les tuyauteries du réseau d’eau de pluie doivent être séparées de ceux du réseau urbain. Les circuits d’eau de pluie doivent être identifiables par des étiquettes et des pictogrammes aux entrées et sorties des appareils.

Ces équipements doivent être régulièrement entretenus. Dès l’apparition d’un problème de filtration, il est conseillé d’évacuer l’eau dans les meilleurs délais.

Retour
Logo Facebook
Suivez-nous

Suivez en direct nos différentes actualités sur Facebook, pour ne rien manquer n’hésitez plus abonnez-vous à notre page.

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.