Macaron 1976
Conseils - Citerne à eau de pluie

L’eau de pluie est-elle potable ? Pouvons-nous la boire ?

L’eau pluviale est généralement utilisée dans les travaux de nettoyage et nombreux sont ceux qui se demandent si elle est potable ou non.

L’eau de pluie : non potable en Belgique

La récupération d’eau de pluie se présente comme une excellente solution pour réduire notre consommation en eau courante et participer activement à la protection de l’environnement, en limitant les risques d’assèchement du sol.

L’eau pluviale peut être utilisée dans de nombreuses applications, parmi lesquelles on peut citer le nettoyage des revêtements de sol, mais elle est considérée comme non potable en Belgique. Elle ne peut être consommée en tant que boisson ou utilisée dans la cuisson de vos aliments et cela, pour diverses raisons.

Tout d’abord, il faut savoir que l’eau de pluie est particulièrement acide en raison de sa forte teneur en dioxyde de carbone, en oxyde d’azote et en dioxyde de soufre, dégagé par nos voitures et tout type d’appareils fonctionnant aux énergies fossiles.

Par ailleurs, elle a une teneur élevée en nitrates, issus des activités agricoles ; et durant son trajet ainsi que son stockage dans nos citernes, elle se charge de métaux, de bactéries et de divers micro-organismes qui peuvent être extrêmement néfastes pour notre santé.

À noter que certaines études supposent que l’eau pluviale non traitée est différente de celle coulant dans nos citernes. Elles estiment que le ruissellement de l’eau de pluie sur des parois en béton permet d’éliminer son acidité et de la charger en hydrogénocarbonate de calcium et en sulfates.

Cependant, les résultats de ces études n’ont pas été approuvés et l’eau pluviale reste interdite à la consommation en tant que boisson.

Les précautions à prendre pour éviter les contaminations

Compte tenu des éléments présents dans l’eau de pluie, pouvant avoir des effets néfastes sur notre santé, il est nécessaire de prendre quelques précautions et de respecter les règles relatives au captage d’eau pluviale afin d’éviter toute contamination.

Selon le règlement de distribution d’eau, il est indispensable de séparer votre réseau d’eau potable et celui dédié à l’eau pluviale pour éviter les éventuelles contaminations, causées par un retour d’eau. Afin de vous conformer à cette règle, nous vous conseillons de concevoir un réseau spécifique pour l’acheminement de l’eau pluviale dans votre habitation.

Nous vous recommandons également de mettre en places des clapets antiretours au niveau des raccordements à l’eau potable.

Les usages autorisés de l’eau pluviale

En Belgique, l’eau de pluie ne peut être utilisée en tant que boisson, dans le lavage et la cuisson des aliments, mais également dans le nettoyage des ustensiles de cuisine et l’hygiène corporelle.

Elle est cependant recommandée pour le nettoyage des revêtements de sol (carreaux, pavés, etc.), l’alimentation des chasses d’eau, l’arrosage des jardins, des potagers et pour le nettoyage des véhicules (voitures, motocyclettes, vélos, etc.).

Dans le cas où elle fait l’objet d’un traitement ayant pour objectif d’éliminer ou de réduire la concentration de bactéries et de micro-organismes, l’eau pluviale peut aussi être utilisée pour le lavage de linges et de vêtements.

En raison de sa faible teneur en calcaire, cette eau gratuite vous permet d’éviter les risques d’entartrage de vos appareils et, par la même occasion, d’optimiser leur rendement énergétique.

Retour
Logo Facebook
Suivez-nous

Suivez en direct nos différentes actualités sur Facebook, pour ne rien manquer n’hésitez plus abonnez-vous à notre page.

Pour améliorer votre expérience sur notre site internet, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement du traitement de certaines données personnelles et de l'utilisation de ces cookies. Plus d'infos ici.