Macaron 1976
Conseils - Citerne à eau de pluie

Erreurs à éviter avec une citerne à eau de pluie

Pour s’assurer d’avoir une eau de qualité supérieure avec une citerne d’eau de pluie, découvrez dans cet article les erreurs à éviter. Notons que l’utilisation de cette installation peut vous aider à économiser sur vos factures en eau.

Ne pas contrôler vos filtres à temps

Si vous souhaitez que votre installation de récupération d’eau de pluie vous fournisse toujours une eau de qualité supérieure, la première erreur à ne pas commettre est de ne pas contrôler vos filtres à temps, aussi bien le préfiltre que le post-filtre et éventuellement, le filtre au charbon actif s’il y en a.

Assurez-vous de contrôler régulièrement vos filtres, surtout le préfiltre car c’est celui-ci qui retient les impuretés les plus dures. Il est important de contrôler, voire de nettoyer, le préfiltre en moyenne tous les six mois. Il faut s’assurer qu’il ne soit pas encombré par une matière organique. En effet, il peut y avoir un problème de bouchage et l’eau de pluie risque de s’évacuer dans les égouts et non plus vers la réserve d’eau. Si vous utilisez des préfiltres autonettoyants, un contrôle régulier n’est pas nécessaire.

Nettoyer la citerne trop régulièrement

Bon nombre de gens ont tendance à nettoyer trop souvent la citerne d’eau de pluie ; or, c’est une erreur à éviter avec cette installation, sauf si vous vivez dans une région sablonneuse. Il n’est pas nécessaire de nettoyer trop régulièrement la citerne. Un entretien tous les cinq ans est amplement suffisant.

Si, entre-temps, il arrive que le fond de la citerne soit couvert de boue, vous pouvez procéder à un nettoyage, en utilisant entre autres un tuyau d’arrosage, une brosse et un seau.

S’il y a des micro-organismes sur les parois, évitez à tout prix de les traiter, car ils participent à la purification naturelle de l’eau de pluie qui se trouve dans la citerne. Pour les installations de récupération d’eau de pluie en plastique, n’hésitez pas à ajouter une fine couche adhérente, afin que les micro-organismes puissent s’y adhérer et s’y développer.

La folie des grandeurs

Opter pour une trop grande citerne est également une erreur à ne pas commettre. En effet, une trop grande citerne n’est pas forcément la meilleure solution si vous voulez avoir une eau de qualité, dans la mesure où elle ne sera jamais complètement pleine. En effet, il est important que la citerne déborde au moins une fois par an pour évacuer la couche d’impuretés flottante. Notons que, si elles ne sont pas évacuées, ces particules flottantes risquent de nuire à la qualité de l’eau.

En outre, une citerne d’eau de pluie trop petite risque de déborder à chaque fois qu’il pleut, ce qui est un vrai gaspillage, mais elle peut aussi se vider trop vite dans le cas où il ne pleut pas souvent ou en cas de puisages importants.

Sachez que plusieurs paramètres sont à prendre en compte dans le choix d’une citerne à eau de pluie : la fréquence de la pluie dans votre région, la destination de l’eau collectée (pour laver votre voiture, arroser votre jardin, nettoyer votre maison, alimenter vos équipements sanitaires…), etc.

Retour
Logo Facebook
Suivez-nous

Suivez en direct nos différentes actualités sur Facebook, pour ne rien manquer n’hésitez plus abonnez-vous à notre page.

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.