Macaron 1976
Conseils - Puits perdus

Différence entre un puits perdu et une fosse septique ?

Les eaux usées domestiques constituent des déchets importants qu’il faut traiter pour éviter de polluer. Dans certaines constructions, il existe deux systèmes d’assainissement non collectif qui prêtent souvent à confusion, à savoir le puits perdu et la fosse septique.

Pourtant, selon leur principe de fonctionnement ainsi que leur rôle respectif en général, il existe une grande différence. Afin de mieux la relater, voici quelques explications permettant de bien comprendre chacun de ces systèmes de traitement des eaux usées.

 

Puits

 

La fosse septique, de quoi s’agit-il ?

La fosse septique est l’un des dispositifs faisant partie du réseau d’assainissement non collectif des eaux usées. Son principal rôle est de recevoir les eaux-vannes provenant des sanitaires et de les épurer. Pour ce faire, il repose sur le principe de la décantation physique et de l’hydrolyse.

La décantation a pour but de retenir au fond les matières solides. Quant à l’hydrolyse, il s’agit du processus de liquéfaction par l’action de bactéries anaérobies présentes dans les effluents des eaux usées. Ces petites bêtes digèrent les solides organiques et émettent par la suite des gaz qui sont évacués via une ventilation. Ensuite, les eaux usées ainsi épurées et clarifiées sont déplacées vers un champ d’épandage qui est généralement un puits perdu.

Par ailleurs, il est parfois courant d’utiliser la fosse septique pour recevoir à la fois les eaux-vannes et les eaux ménagères. Cette configuration est-ce qui est appelé « une fosse toutes eaux ». Les eaux pluviales sont par contre évacuées vers un autre réseau, car elles peuvent provoquer un dysfonctionnement du traitement des eaux-vannes en diluant trop les effluents.

 

Qu’est-ce qu’un puits perdu ?

Par définition, un puits perdu, aussi appelé puits d’infiltration, est une installation externe à un logement qui permet d’assainir les eaux usées. Il se trouve en aval du réseau d’évacuation. Il s’agit généralement d’un dispositif d’assainissement non collectif qui est enterré dans le sol.

Par comparaison à une fosse septique, le puits perdu n’est pas destiné à épurer les eaux usées provenant des activités domestiques dans la cuisine ou la salle de bains. Il sert uniquement à disperser l’eau déjà prétraitée et épurée dans la nappe phréatique. C’est la raison pour laquelle il est souvent utilisé pour l’évacuation des eaux de pluie, et à la limite, des eaux ménagères, mais non des eaux-vannes (sanitaires).

Au niveau de l’entretien, lorsqu’un puits perdu est plein à ras bord, il faut le vider. Et deux opérations doivent être réalisées, à savoir un pompage et un curetage. Le pompage aspire les matières solides et liquides tandis que le curetage consiste uniquement à enlever la couche sableuse qui s’est déposée dans le fond.

En outre, par rapport à une fosse septique qui n’a pour intérêt que de traiter les eaux-vannes, le puits perdu est bien plus important dans la mesure où il évite les risques d’infiltration d’eau au niveau de la construction. Grâce à l’aménagement de terrain réalisé lors de son installation, le sol absorbe mieux l’eau, en particulier s’il s’agit d’un terrain peu imperméable.

Mais cela pose cependant un dilemme, car si un puits perdu permet de recharger la nappe phréatique, il risque en même temps de la contaminer et de causer des dégâts environnements irréversibles. Ainsi, il est toujours obligatoire de déclarer préalablement auprès des autorités tout projet de construction d’un puits perdu.

Si vous avez besoin d’un entretien de puits perdu ou d’une vidange de fosse septique, n’hésitez pas à nous contacter.  

Retour
Logo Facebook
Suivez-nous

Suivez en direct nos différentes actualités sur Facebook, pour ne rien manquer n’hésitez plus abonnez-vous à notre page.

Pour améliorer votre expérience sur notre site internet, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement du traitement de certaines données personnelles et de l'utilisation de ces cookies. Plus d'infos ici.