Macaron 1976
Conseils - Citerne à eau de pluie

Comment choisir sa pompe à eau ?

Afin d’utiliser facilement l’eau de pluie stockée dans le récupérateur que vous avez installé, vous projetez d’acheter une pompe à eau. Vous souhaitez connaître les différents critères, dont vous devrez tenir compte pour sélectionner un modèle adapté à vos besoins. Comment choisir votre pompe à eau ? Voici quelques éléments de réponse.

Pour un raccord avec le récupérateur d’eau de pluie

Un récupérateur d’eau de pluie procure de nombreux avantages. Il permet, notamment, d’utiliser gratuitement de l’eau pour certaines tâches domestiques, telles que l’arrosage de la pelouse et des fleurs, le lavage de la voiture, l’alimentation en eau des toilettes et de la salle de bain. Cependant, pour employer plus facilement l’eau collectée dans la cuve, il est conseillé de raccorder le récupérateur à une pompe électrique.

Vous devez donc veiller à ce que les différents accessoires nécessaires pour ce raccord, comme le tuyau d’aspiration, le joint, l’électrovanne, la traversée de parois soient adaptés à l’installation déjà existante. Par ailleurs, le dispositif de plomberie de la pompe à eau doit être séparé de celui du réseau de distribution public.

Le débit

Déterminant la quantité d’eau aspirée en litre/minute ou en mètre cube/heure, le débit constitue un critère important lors de l'achat de la pompe à eau. Si vous prévoyez d’utiliser un  grand volume d’eau de pluie, vous devez opter pour un débit puissant afin d’optimiser les performances de l’équipement. Pour des besoins simples, tels que l’arrosage de la pelouse ou le nettoyage d’un véhicule, orientez votre choix vers une pompe à débit moyen. Au cas où vous projetez d’employer l’eau de pluie pour les installations sanitaires, une pompe à haut débit s’avère indispensable.

La pression

Il s’agit également d’un critère à prendre en compte lors du choix d’une pompe à eau. La pression sert à déterminer la puissance d’arrivée de l’eau provenant de la citerne. Au cas où le réservoir d’eau de pluie est profond ou si vous projetez d’utiliser un long tuyau d’arrosage, une pompe dotée d’une  forte pression s’avère indispensable.

En outre, la longueur des tuyaux pour l’installation, vous devez aussi prendre en compte le dénivelé de votre terrain pour le calcul de la pression requise. Un long circuit parsemé de reliefs nécessite une pression plus puissante. Un modèle développant 2 bars suffit généralement pour alimenter une maison, tandis qu’il faut 3 bars pour le jardin. Il vous appartient de définir la pression adaptée à vos besoins.

Comment fonctionne un groupe hydrophore ?

La capacité de votre récupérateur d’eau de pluie est-elle de 10.000 litres ou plus ? L’installation d’un groupe hydrophore à proximité s’avère indispensable pour vous assurer une alimentation permanente. Ce dispositif ne nécessite pas forcément  un  réservoir.

  • Groupe hydrophore avec réservoir

Ce dispositif permet d’aspirer l’eau du récupérateur et de la refouler dans un réservoir avec soufflet. Le volume de ce dernier augmente selon la quantité d’eau pompée. Dès que le  réservoir est rempli,  la pompe s’arrête  automatiquement. Elle se remet en route lorsque le niveau de l’eau baisse.

  • Groupe hydrophore sans réservoir

Grâce à ce matériel, l’eau extraite de la cuve ne transite pas dans le réservoir. Elle est directement orientée vers les robinets. Ce type de groupe est doté d’un régulateur de pression qui arrête automatiquement la pompe à eau à partir du moment où elle n’est plus alimentée, mais cette dernière s’enclenche dès qu’il y a une demande en eau.

Retour
Logo Facebook
Suivez-nous

Suivez en direct nos différentes actualités sur Facebook, pour ne rien manquer n’hésitez plus abonnez-vous à notre page.

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.